Menu
Centre d'Imagerie Médicale

robes féminines élégantes  

L’une des fonctionnalités les plus remarquables du scanner Aquilion 128 tient à sa capacité de reconstruire des images anatomiques en 3D avec une lisibilité souvent compréhensible par un profane. Cette performance n’était pas possible avec un scanner 4 ou 16 barrettes. Les 1284 capteurs du nouvel Aquilion et sa vitesse de rotation engendrent des milliards de calculs en un temps record. Ajoutez-y des logiciels ultrasophistiqués, et à partir d’une image en coupe axiale qui ne peut être lue que par un spécialiste, vous obtenez des clichés 3D d’un réalisme étonnant. Cela permet aux radiologues de communiquer avec leurs correspondants à travers des images plus faciles à comprendre.
Le cas de cet hémopneumothorax est exemplaire (notre photo). Le scanner a d’abord confirmé le diagnostic. La reconstruction 3D a mis en évidence une excroissance osseuse sur une côte (exostose costale congénitale) criante de vérité.
L’Aquilion 64 peut également “opérer” comme un endoscope virtuel. Coloscopie virtuelle (exploration du colon), bronchoscopie (les poumons)… Plus généralement, il est possible de “rentrer” dans tout ce que le corps compte de cavités sans aucun geste invasif. Pour autant, et dans tous les cas, le tableau clinique reste primordial.

Centre imagerie médicale Scanner pneumothorax Beauvaisis CHB Sur cette image de reconstruction réalisée par l'Aquilion au Centre d'Imagerie médicale du Beauvaisis, on peut très clairement distinguer une excroissance (notre cercle) sur une côte.

REMARQUE : Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant la navigation, vous êtes d'accord.

J'ai compris